close
Spiritualité

QU’EST CE QUE LE ROSAIRE ? POURQUOI PRIER DE CETTE FAÇON ?

Rosaire-FR-1-768×654
Christ Mag

Histoire du Rosaire

Le Rosaire est un ensemble de prières offertes comme une couronne de roses à la Vierge Marie.

Octobre est dédié au Rosaire, à Notre-Dame du Rosaire. La dévotion du Saint Rosaire était déjà en usage chez les moines cisterciens depuis le XIIème siècle sous l’influence des religieux dominicains. Souvent on remarque des tableaux de la Vierge du Rosaire dans les églises. Celle-ci est présentée avec l’Enfant Jésus offrant un chapelet à Saint Dominique (fondateur de l’Ordre prêcheur) et Sainte Catherine de Sienne, dominicaine la plus célèbre.

La prière du Rosaire correspond à 153 « Je vous salue Marie ». La récitation de cette prière peut être dite de façon personnelle, familiale ou en groupe. Le Rosaire est constitué en mystères joyeux, douloureux et glorieux. Le Pape Jean-Paul II, pour fêter l’an 2000, rajouta les mystères lumineux. Ils proposent un thème de méditation de la foi par dizaine de chapelet.

L’ensemble de ces mystères rassemble :

L’enfance de Jésus Les Mystères joyeux
La Passion de Jésus Les Mystères douloureux
La Glorification de Jésus Les Mystères glorieux
Les Lumières évangéliques de Jésus Les Mystères lumineux

Au XIXème siècle, les apparitions de la Vierge dans la grotte de Massabielle à Lourdes ont renforcé cette dévotion et, depuis 1886, le mois d’octobre est devenu le mois du Rosaire par la volonté du pape Léon XIII. En 1858, Bernadette Soubirous récite le chapelet pendant l’apparition de l’Immaculée Conception. Jean-Paul II, élu pape le 16 octobre 1978 (pape marial) récitera le chapelet tous les jours et lui consacrera une encyclique « Rosarium Virginis Mariae ».

A Lourdes, la Vierge apparaît 18 fois tenant entre ses mains un Rosaire. D’autre part, une rose sauvage fleurira en plein mois de février pour confirmer la présence de Marie « Rose Mystique ».

Bernadette dira :

« La Dame n’avait ni diadème, ni joyaux mais sur chacun de ses pieds une rose jaune ; de ses mains jointes avec ferveur, pendait un chapelet. »

A La Salette, autre lieu d’apparitions mariales en 1846, la Vierge se pare de trois guirlandes de roses. En octobre 1917, alors que la Première Guerre mondiale fait rage dans toute l’Europe, au Portugal à Fatima, apparaît la Vierge à trois enfants.

Le Rosaire est le don tout particulier de Marie au genre humain.

L’histoire a prouvé très souvent la force irrésistible du Rosaire contre les ennemis du Christ.

A Fatima, Marie nous a enseigné que la récitation du Rosaire n’est pas simplement une autre dévotion pieuse mais qu’elle est d’une absolue nécessité pour le salut du monde contemporain.
Le vénérable pape Pie XII dira en 1951 :

« Ce n’est pas la force, ni par les armes, ni par la puissance humaine, mais par le secours divin obtenu grâce à cette prière du Rosaire que l’Eglise forte, comme David avec sa fronde, pourra affronter sans trembler l’ennemi infernal. »

1917 fut l’année des grands chocs : ce fut une année charnière qui a changé le monde. Elle vit l’agonie de quatre empires qui avaient alors structuré l’Europe : l’Empire Ottoman, l’Empire Allemand, l’Empire Russe et l’Empire Austro-Hongrois. Les millions de morts, dans l’enfer de la première guerre mondiale, donnèrent raison à Notre-Dame de Fatima. C’est aussi le 13 octobre 1917 que 70 000 témoins ont assisté à l’événement résolument surnaturel du soleil tournoyant sur lui-même comme un disque d’argent et se rapprochant au plus près de la foule. [Source]

En lien avec le centenaire de la dernière apparition mariale à Fatima (le vendredi 13 octobre 1917), sa Sainteté le pape François a appelé à prier le Rosaire pour la paix dans le monde.

Extraits du Journal paroissial de Saint Laurent en Châtaigneraie (France, October 2017)

 

www.rosaryontheborders.be 

Christ Mag
Tags : rosairevierge marie
louis kappy

The author louis kappy

Leave a Response