close
EnseignementsSpiritualité

Homélie : La véritable prière.

homelie satn
Christ Mag

Un proverbe Espagnol dit : « Quand le diable dit ses prières, il veut vous tromper. » Un autre proverbe ajoute : « Si les prières des chiens étaient exaucées, les os pleuvraient du ciel. »
Certaines personnes se plaignent toujours que bien qu’elles prient, elles viennent à l’église tous les dimanches, jeûnent et même veillent dans les sanctuaires et sont très dévots à de nombreux saints, leurs requêtes et prières semblent inouïes, inefficaces. Beaucoup d’autres parviennent à la conclusion que Dieu les a abandonnés ou qu’il n’y a pas de Dieu pour eux.
Ce que nous oublions souvent dans nos prières, c’est que la prière n’est pas un acte de l’ego. Ce n’est pas la consécration de l’égoïsme. Prier, ce n’est pas s’exposer soi-même, ni agir seulement pour soi au détriment des autres. Si nous prions, ne recherchant que des intérêts personnels et égoïstes, cela est tout sauf une prière. Vous ne prierez pas que Dieu élimine tous vos oppresseurs et ennemis et attendre une réaction positive de sa part. Il y a certaines sortes de pétitions auxquelles Dieu ne répond jamais.
L’apôtre Jacques, nous lisons aujourd’hui, avec des mots simples le dit clairement. « Vous n’obtenez rien parce que vous ne demandez pas ; vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs. »
Certaines pétitions dans nos prières sont intrinsèquement erronées, remplies du soi et de mauvaises intentions. Dieu qui déteste la méchanceté de l’homme ne donnera pas de réponse positive à de telles requêtes. La vie de certaines personnes est chargée de toutes sortes de péchés et ils viennent à l’église tous les dimanches pensant pouvoir distraire Dieu. Vous pouvez bien cacher vos péchés aux hommes, mais pas à Dieu. Commencez d’abord par amender votre conduite si vous voulez que vos prières soient entendues et exaucées.
Jacques demande : « Ne savez-vous pas que l’amour pour le monde rend ennemi de Dieu ? » Si l’un fixe sa priorité sur ce monde, Dieu, par conséquent, devient secondaire dans sa vie. Aussi, ne prévaudra que pour lui les choses de ce monde. Pas étonnant que celui-ci n’obtienne rien de Dieu. Il est déjà comblé par les réalités terrestres, principalement assombries par les péchés. Dieu ne peut pas demeurer là où règne le péché. Il n’y a pas de cohabitation possible entre la justice et la méchanceté ou perversité. Par conséquent, les prières des méchants sont vaines. Commencez par vous demander d’abord comment priez-vous et comment va votre vie, puis comprendrez-vous pourquoi vos prières semblent sans réponse.
Ce langage de l’apôtre Jacques pourrait sembler assez dur et à la limite une accusation, mais cela destiné à nous réveiller. Nous sommes tellement habitués aux prédications qui nous maintiennent endormis. Il est maintenant temps de nous réveiller et de réinventer notre vie chrétienne et notre appartenance au Seigneur.
La plupart de nos prières sont parfois une recherche du soi. Nous prions à la recherche de positions et de gloire. Le Seigneur dans l’Évangile attire l’attention de ses disciples sur cette question. Alors qu’il leur annonçait sa passion et sa mort à venir, les apôtres se battaient au plus profond d’eux-mêmes sur des calculs mesquins et égocentriques ; ils discutaient « entre eux pour savoir qui était le plus grand. » Le Seigneur, au contraire, les appelle à une vie altruiste, à devenir des humbles serviteurs de tous et à imiter les enfants. C’est en fait cela notre vraie mission en tant que chrétiens, non pas la recherche de soi, mais la soif du bien des autres, choisir la petitesse afin d’être élevé par Dieu. La prière authentique est celle qui est nourrie d’humilité et ouverte aux besoins des autres, et non pas seulement à soi. Et terminerons avec ce sage proverbe Roumain qui dit : « Les prières des méchants ne prévaudront pas. » Alors, mettez de côté toute méchanceté si vous voulez que Dieu entende vos supplications.

Stan le Héros

Christ Mag
Tags : bibleDieuhomelieprière
louis kappy

The author louis kappy

Leave a Response